Institut Tshakapesh
40 ans
G7 2018
Communautés membres
Mission et valeurs
Zone courriel
Service à la clientèle
Nous joindre
Offres d'emploi
Langue innue | Innu-aimun
Culture innue | Innu-aitun
Programmes en éducation
Programme de réussite scolaire des étudiants des Premières Nations (PRSEPN)
Adaptation scolaire
GRANDIS
Agir tôt
Implication parentale
Espace enseignants
Comités
Écoles
Accueil  >  Éducation  >  Agir tôt
Agir tôt

INNURACONTE se veut un évènement mensuel ou bimensuel, une activité où la littératie est à l’honneur auprès des familles avec des jeunes enfants de 0 à 9 ans.

 

Les jeunes accompagnés de leurs parents sont invités afin d’entendre un conteur innu leur raconter une histoire et un lecteur invité leur lire un album jeunesse où la littérature des Premières Nations est à l’honneur.

 

Les enfants sont ensuite interpellés pour dessiner ou s’exprimer sur le conte et l’histoire qu’ils auront entendus pendant que les parents peuvent profiter de ce moment pour échanger sur ce qui a été raconté et poser des questions aux invités d’Innuraconte. L’activité devrait durer environ une heure.

 

Le projet INNURACONTE est réalisé grâce au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec dans le cadre des mesures dédiées à la lecture et visant l’amélioration du taux de réussite du primaire au collégial, de même que du partenariat avec le Comité RAP Côte-Nord visant la réussite, l’accomplissement et la persévérance scolaire.

 

La mise en œuvre des activités INNURACONTE est rendue possible avec la collaboration des bibliothèques scolaires, des agents culturels des communautés, sous la coordination de l’Institut Tshakapesh.

 

 

Le projet vise principalement :

 

À créer une habitude de fréquentation de la bibliothèque scolaire pour que les jeunes familles avec des enfants de 0 à 9 ans la perçoivent comme un lieu vivant pour se raconter et découvrir la littérature des Premières Nations.

 

À valoriser l’art du conte au sein de la communauté comme étant la première porte de la littératie et un lien direct avec la culture innue chez les jeunes familles.

 

À initier les familles à la littérature des Premières Nations et à inviter, s’ils le désirent la communauté allochtone à y participer dans l’esprit d’un partage et de la valorisation de la culture innue.

 

À améliorer la motivation à lire des jeunes enfants et des parents des communautés desservies par l’Institut Tshakapesh.