Institut Tshakapesh
40 ans
Communautés membres
Mission et valeurs
Zone courriel
Service à la clientèle
Nous joindre
Offres d'emploi
Langue innue | Innu-aimun
Culture innue | Innu-aitun
Programmes en éducation
Programme de réussite scolaire des étudiants des Premières Nations (PRSEPN)
Adaptation scolaire
GRANDIS
Agir tôt
Implication parentale
Espace enseignants
Comités
Écoles
Accueil  >  Administration  >  Institut Tshakapesh
Institut Tshakapesh

L’Institut Tshakapesh a été créé en 1978 par le Conseil atikamekw montagnais (CAM), organisme politique de défense des droits des Premières nations Atikamekw et Montagnais, sous l’appellation Institut éducatif culturel atikamekw montagnais (IECAM). À la dissolution du CAM en 1989, la Première Nation Atikamekw se retire de l’organisation régionale, ce qui impose un changement de nom en 1990 pour devenir Institut culturel éducatif montagnais (ICEM).

 

En 2009, une nouvelle dénomination et une nouvelle image corporative sont approuvées par l’Assemblée générale. Depuis, l’organisation régionale porte le nom Institut Tshakapesh. Tshakapesh est un personnage issu d’une des légendes de la création du monde. Ce faisant, l’organisation régionale s’approprie l’histoire qu’elle souhaite partager dans les communautés.

L’Institut Tshakapesh dessert sept communautés innues de la Côte-Nord :

 

  • Essipit
  • Uashat mak Mani-utenam
  • Matimekush/Lac-John
  • Ekuanitshit
  • Nutashkuanit
  • Unaman-shipit
  • Pakut-shipit

 

Ainsi, afin de préserver la langue et la culture innues, l’Institut Tshakapesh, dans un contexte d’ouverture sur le monde, offre donc aux communautés des services de qualité dans les domaines de la langue, de la culture, et de l’éducation pour favoriser la réussite de tous. Ses principaux mandats sont d’aider à la sauvegarde et au développement de la langue innue ainsi que d’assurer un soutien pédagogique et administratif au personnel d’éducation des écoles innues tout en favorisant des activités d’échange et de perfectionnement et en impliquant les parents dans l’éducation de leurs enfants.