L’Institut Tshakapesh peut vous accompagner et vous soutenir à différents niveaux (pédagogique, technique, administratif, communautaire et informatique) :

TSHETSHI TSHISSENITAKANIT
TROUSSE D’ACCUEIL POUR INTERVENANT ALLOCHTONE

Que ce soit en milieu scolaire innu ou provincial, la majorité des intervenants en éducation œuvrant auprès d’une clientèle innue sont allochtones. La formation des professionnels ne prépare pas les intervenants à la réalité des Premières Nations. Le manque de préparation et d’accompagnement des intervenants allochtones peut devenir source de stress et de décrochage tant pour les intervenants eux-mêmes que pour les élèves innus.

La Trousse d’accueil pour intervenant allochtone | Tshetshi Tshissenitakanit est un outil de sensibilisation et d’accompagnement ciblant les Savoir / Savoir être / Savoir faire à privilégier dans une perspective de sécurisation culturelle. La Trousse d’accueil pour intervenant allochtone est disponible en formule prêt à annuel aux différents milieux scolaires. Contactez le centre de documentation de l’Institut Tshakapesh pour en obtenir un exemplaire.

Tshetshi Tshissenitakanit

Sacs Petites Plumes

Résultat d’une collaboration entre la CSSSPNQL, le CEPN et l’Institut Tshakapesh visant le pouvoir d’agir des parents pour la transition Petite enfance – Préscolaire.

Chaque Sac Petites Plumes comprend :

À l’automne, les sacs sont expédiés dans les écoles primaires innues pour distribution aux parents par les ressources Agir tôt ou par les enseignantes du préscolaire.

TSHITAUASSIMUAU ETENITAKUSHIT
LE PORTRAIT DE VOTRE ENFANT

La CS du Fer a développé l’outil Portrait de votre enfant pour faciliter la transition du secteur de la petite enfance vers le préscolaire 4 – 5 ans. En collaboration avec le comité Auetiss, formé d’enseignantes du préscolaire des écoles innues et d’intervenantes en petite enfance, les secteurs de la langue et de l’éducation de l’Institut Tshakapesh ont adapté le matériel pour l’ensemble des parents innus.

MASSIMITEUSH KA UIUSHINANUT
SAC À DOS

Massimiteush ka uiushinanut / Le Sac à dos, conçu par le comité Uipat Tutetau | Agir tôt, est un matériel d’accompagnement parent / enfant destiné à faciliter l’intégration au primaire. En effet, par le biais d’activités de manipulation, il permettra au parent de préparer l’enfant d’âge préscolaire à son entrée en première année. Il favorise par le fait même l’implication du parent à la vie scolaire dès le départ. Des exemplaires du Sac à dos sont disponible à l’Institut Tshakapesh.

UAUITEMU
LES IMAGIERS DU PRÉSCOLAIRE ET PREMIER CYCLE DU PRIMAIRE

Ces imagiers sont destinés à favoriser l’apprentissage du vocabulaire en innu et/ou en français en collaboration avec les parents et le milieu scolaire.

Ils sont produits par:

Les histoires en séquences simples et l’utilisation de l’humour incitent les enfants et les parents à raconter ce qu’ils voient. Cela permet le partage d’idées entre parents et enfants tout en offrant un moment privilégié pour stimuler le langage utilisé dans la famille tout en reflétant des personnages et des situations auxquelles les enfants peuvent s’attacher. Les livrets comportent un minimum de texte.

Des capsules d’information aux parents serviront à appuyer l’importance de stimuler le langage et de valoriser la communication. La distribution des imagiers se fera par les centres de la petite enfance.

NAITAMU
GRANDES OREILLES

Trousse pédagogique s’adressant aux élèves du préscolaire 5 ans. L’objectif des activités de Naitamu est de faire des jeux pour développer l’écoute, l’attention et la conscience phonologique comme prérequis à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

La trousse comprend :

ATELIERS PARENTAUX

Ce matériel consiste à outiller les intervenants pour l’animation d’ateliers parentaux dans les écoles. Il comprend :

INNURACONTE

INNURACONTE se veut un évènement, une activité où la littératie est à l’honneur auprès des familles avec des jeunes enfants de 0 à 9 ans. Les jeunes accompagnés de leurs parents sont invités afin d’entendre un conteur innu leur raconter une histoire et un lecteur invité leur lire un album jeunesse des Premières Nations.

Les enfants sont ensuite interpellés pour dessiner ou s’exprimer sur le conte et l’histoire qu’ils auront entendus pendant que les parents peuvent profiter de ce moment pour échanger sur ce qui a été raconté et poser des questions aux invités d’Innuraconte. L’activité devrait durer environ une heure.

Le projet vise principalement :

Ce matériel inclue :

INNUAT MAK SHIPUA
J’ADOPTE UN COURS D’EAU

Le programme Innuat mak shipua a été développé en collaboration avec l’AMIK et G3E. C’est un programme scientifique complémentaire adapté spécifiquement pour les élèves innus du primaire et du secondaire à partir du programme national J’Adopte un cours d’eau. Le groupe AMIK dispense le programme dans les écoles innues.

MESHKANATSHEU
TRACER UN CHEMIN

Meskanatsheu / Tracer un chemin est une anthologie d’écrits des Premiers Peuples pour utilisation en classe de français à partir du 2e cycle du secondaire. Il a fait l’objet de plusieurs formations et représentations dans des salons du livre, des colloques et congrès. Le recueil a également été nommé coup de cœur des libraires du Québec. Ce matériel inclue :

L'anthologie

C’est avec fierté que l’Institut Tshakapesh a collaboré au projet de production du recueil Tracer un chemin | Meshkanatsheu | Écrits des Premiers Peuples. Cette anthologie destinée à promouvoir la littérature autochtone a été produite dans le cadre du Programme de Partenariats en Éducation, un programme financé par Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC).

Dans cette anthologie, les voix des Premiers Peuples prennent un chemin pour se faire entendre, celui de l’écriture. Choisis pour l’émotion, la curiosité ou la réflexion qu’ils suscitent chez le lecteur, les textes ont été écrits par des femmes et des homes de différentes générations et de diverses nations et communautés, qui, pour la plupart, ont décidé d’écrire en français.

Sous des formes littéraires variées (poésie, théâtre, roman, nouvelle, chanson, manifeste) résonne d’une manière singulière l’écho d’être au monde, de traverser le cycle de la vie, de grandir au sein du territoire, de vivre en relation avec les membres de sa famille, de son clan et avec les autres. Chaque texte constitue une trace d’un travail de mémoire, d’affirmation de libération et de partage par l’écriture et la création.

En espérant que cet ouvrage fasse son chemin dans le cœur et l’âme des lecteurs et qu’il contribue à accroître la fierté identitaire des jeunes des Premières Nations.

Vendu au coût de 14,95 $ chez l’éditeur (hannenorak.com), des exemplaires seront disponibles pour le prêt aux écoles des communautés innues de la Côte-Nord et ce, auprès du Centre de documentation de l’Institut Tshakapesh (418 968-4424 | 1 800 391-4424).

Le guide pédagogique

Le guide pédagogique Tracer un chemin | Meshkanatsheu est disponible en format numérique. Il a déjà fait l’objet de formations, et le sera au cours des prochains mois, pour les enseignants du français au secondaire des écoles des Premières Nations et des écoles de la province.

Les personnes intéressées à en obtenir une copie peuvent se le procurer en communiquant avec le Centre de documentation de l’Institut Tshakapesh : par téléphone, au 418 968-4424 ou sans frais 1 800 391-4424, ou par courrier électronique : maika.jerome@tshakapesh.ca.

KUEI, JE TE SALUE
COSP

Développement d’un guide d’activités adressé aux élèves du secondaire en lien avec les contenus en orientation scolaire et professionnelle (COSP) qui prend la forme de correspondances entre des élèves de 4e et/ou 5e secondaire et des étudiants de niveau collégial. Le projet a pour objectifs d’assurer la sécurisation culturelle des élèves des Premières Nations et de favoriser le dialogue avec les élèves allochtones. Projet pilote avec le cégep Lévis-Lauzon qui pourra être repris par d’autres Nations et/ou avec d’autres institutions postsecondaires. Ce matériel comprend :